top of page

"A 4 mois j'étais convaincue qu'il était autiste profond, sans être entendue, cela peut paraître fou mais j'étais face à un mur."

Louis est mon deuxième enfant . Dès sa naissance après une grossesse compliquée, j'ai eu le sentiment que quelque chose ne marchait pas, je me culpabilisais de ne pas savoir nouer le lien comme avec son frère aîné. Il était calme très calme et un peu absent comme donner un biberon à un robot mignon. Très vite le reflux a pris le dessus accompagné de crise d'hyper extension et l’hypotonie a été constaté à 3 mois car mauvaise tenue de tête. A 4 mois j'étais convaincue qu'il était  autiste profond sans être entendu, ça peut paraître fou mais j étais face à un mur. Grâce à la fondatrice de cette association, vielle connaissance, j'ai rencontré marie Christine Laznik qui a pris au sérieux mes doutes et a mis en place suivi psy, osteo et psychomot. Assez vite, Louis a montré des signes de réponses relationnels . Il aura fallu ensuite 1,5 ans de ce travail pour avoir un petit garçon totalement relationnel joueur de façon constante et surtout ne coupant plus jamais face à la douleur de son reflux. Louis aura bientôt 3 ans. On sait depuis qu'il porte une anomalie génétique mais à bientôt  3 ans c'est un enfant parfaitement relationnel, heureux, présent qui joue à la dînette, aux playmobiles, marche, parle, court malgré son hypotonie (hypotonie ayant été soutenu par d'autres stimulations). Nous avons suivi le chemin d'enfants du même âge que le nôtre, avec même trouble sans stimulation, qui pour beaucoup portent des tsa aujourd hui sans réponse tôt là dessus. Et nous sommes très reconnaissants d'avoir trouvé tôt une méthode ayant cassé cette bulle probable . Il faut croire en ses doutes même des nourrissons, une maman ne se trompe pas .

Astrid, maman de Louis 

Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page