Les signaux d'alerte chez les bébés de 0 à 18 mois //

Le bébé identifié à risque traine avec lui son lot de troubles somatiques, de raideurs posturales, insuffisamment pris en compte et soignés, qui occasionnent des douleurs récurrentes et font obstacle à une entrée dans la relation. La plus fréquente et la plus spécifique de ces douleurs liées à l’autisme étant peut être les reflux gastro- œsophagiens acides et son corollaire: une extrême hyper-extension dorsale… En conséquence, dans la clinique des bébés, nous allons progressivement nous assurer le concours de médecins, de psychomotriciens, de sensori-motriciens, d’ostéopathes, de spécialistes du corps. 

 

Le repérage peut s’aider de la distinction en diverses dimensions : développement moteur, sensori-moteur, émotionnel, perceptif, cognitif, de la coordination motrice et de la planification motrice, du langage et de la communication, des interactions affectives et sociales, ces dimensions étant interdépendantes.

 

Cependant votre bébé ne recouvrira pas forcément toutes les symptomatologies décrites ci-dessous mais peut-être quelques unes suffisamment significatives.

Avant un an, ce sont le cumul des signes, leur durée et le retard des étapes qui signent la vulnérabilité de l’enfant à risque. 

A 18 mois, toute régression des compétences est un signe d’alerte. Une trop grande hétérogénéité dans le développement doit alerter.

 

Attention: ces signes décrits ainsi par un groupe de pédopsychiatres sont valables pour tous les troubles du neuro développement, pas seulement pour une éventuelle évolution vers un autisme.

Source: Propositions du Comité permanent de la FFP (Fédération Française de Psychiatrie)

De 0 à 6 mois

Sphère somatique

 

Développement général

 

Émotion-Communication-socialisation

 

Troubles précoces de l’oralité : repas long, succion difficile 

Troubles du sommeil persistants

Reflux interne/ externe

Retard de tenue de tête

Pauvreté de la motricité spontanée - Mouvements synergiques

Particularités de la posture et du tonus tels que : Hypo et hypertonie, défaut d’ajustement, difficultés à être pris dans les bras 

Extension et persistance du tonus pneumatique (respiration haute et thoracique)

Manque de regroupement sur le plan sagittal, ne porte pas à la bouche mains ou objets. Manque d’enroulement actif du bassin. 

Particularités sensorielles : irritabilités tactiles, agrippements visuels, défaut de poursuite visuelle, hypersensibilité vestibulaire, fluctuation des réponses auditives. 

Retrait relationnel, LES INTERACTIONS SONT PAUVRES 

Absence de sourire, de babil

Bébé trop sage ; dort trop, peu d’appétence aux mouvements

Irritabilité ; pleurs inconsolables, prolongés

Pas ou peu de capacité à s’engager spontanément dans la relation : mimique, vocalises, regard

Signes d’alerte absolus 0-6 mois :

 

Pauvreté interactive

Manque d’appel par le regard, la mimique, les vocalises

Troubles de la posture et du tonus

De 6 à 12 mois

Entre 6 et 12 mois, la plupart des signes d’alerte restent aspécifiques

Sphère somatique

 

Développement général

Émotion-Communication-socialisation

 

 idem de 0 à 6 mois

sélectivité alimentaire

difficultés d’introduction des textures variées et des morceaux

Particularités tonico-motrices : Hypo ou hypertonie, balancements  

Manque d’enroulement actif du bassin (regroupement)

Manque d’investissement du bas du corps

Retard à la tenue assise puis debout

Manque d’investissement des déplacements à 4 pattes

Absence de vocalisations

Réactions paradoxales aux bruits, particularités sensorielles comme de 0 à 6 mois  (Irritabilités tactiles, agrippements visuels, défaut de poursuite visuelle, hypersensibilité vestibulaire, fluctuation des réponses auditives) 

Absence de vocalisations

Manque d’intérêt social : regard (contact visuel), réactivité au prénom, imitation, absence de geste d’anticipation des bras 

Manque d’expression faciale, de gestes communicatifs (au revoir, bravo) et de vocalisations adressées

Manque d’intérêt pour les jeux, les objets ou manipulation sans instrumentation de l’objet ou agrippement aux objets ou intérêt pour les objets plutôt que pour les visages Irritabilité-pleurs prolongés-difficultés dans les transitions

Absence de réaction au départ de la personne familière

Absence de pointage impératif (« pour demander »)
 

Signes d’alerte absolus 6-12 mois :

 

Pauvreté interactive

Manque d’appel par le regard, la mimique, les vocalises

Troubles de la posture et du tonus

18 mois

Sphère somatique

 

Développement général

 

Émotion-Communication-socialisation

 

Idem de 6 à 12 mois

Retard d’acquisition dans les principaux secteurs (marche, langage...)

Manque de projet moteur dans les déplacements

Chutes répétées

Asymétrie dans les déplacements   

Particularités tonico-motrices : hypo/hypertonie

Motricité : manque d’investissement du bassin, marche sur la pointe des pieds, utilisation particulière des hémicorps

Mouvements ou activités stéréotypés

Particularités sensorielles comme dans la première année.

Absence de mots

Retrait relationnel, pauvreté interactive

Particularités dans le contact

Difficultés dans la séparation ou absence de réaction à la séparation : ne réagit pas au départ du parent dans un cadre non familier

Peu de peur envers un étranger ou un lieu étranger

Intolérance à la frustration et au changement

Interactions chaotiques

Désintérêt pour le jeu ou intérêt électif pour des jouets utilisés de façon inhabituelle Intérêt plus porté pour les objets que pour les visages humains

Absence de recherche de l’objet disparu et du jeu du coucou

Absence d’imitation

Signes d’alerte absolus 12-18

mois :

 

Pauvreté interactive

Manque d’appel par le regard, la mimique, les vocalises

Troubles de la posture et du tonus

Mentions légales

Contact

  • Facebook
  • Instagram