Ostéopathie //

Bien souvent la perception accrue des sens chez les enfants présentant des troubles développementaux augmentera les réactions de défenses et les postures de protection (spasmes musculaires, tensions tissulaires, posture d’extension…).

 

Lors des consultations d’ostéopathie, l’objectif du praticien va être de libérer les tensions musculo-squelettiques et viscérales qui pourraient faire souffrir le bébé mais aussi perturber le bon développement neuro-moteur.

 

Les gênes perçues par l’enfant peuvent être multiples. Cela peut être à la fois des troubles résultants de force compressives lors de la vie in utéro ou de l’accouchement (torticoli congénital, plagiocéphalie…), que des troubles d’origines viscéraux (reflux gastro-oesophagiens, coliques, constipations…), des problème de succion, des otites à répétition, des troubles du sommeil... Toutes ces gênes pourront limiter le bébé présentant des troubles développementaux dans son ouverture à l’autre.

 

L’ostéopathe, à partir de manipulations douces crâniennes, viscérales, tissulaires aidera l’enfant à se sentir plus à l’aise corporellement. Le travail aura pour objectif un « lâcher prise » dans différentes postures, et ce dans le but de diminuer les douleurs, de redonner un maximum de confort au bébé pour faciliter l’action des autres intervenants (psychomotricité, thérapie bébé-parents).

A.Roy

 

 

Mentions légales

Contact

  • Facebook
  • Instagram