Caroline, maman de Emma

Emma a aujourd'hui 2 ans et demi. Dès ses premières semaines de vie, j'ai commencé à me poser des questions sur son comportement, tellement différent de sa sœur aîné au même âge. Nous n'avions encore jamais croisé son regard, elle était d'un calme déconcertant, ne réclamait pas à manger. Nous n'avions pas l'impression d'avoir un bébé à la maison tellement nous ne l'entendions pas... Elle avait beaucoup d'hypersensibilité, notamment au toucher et au bruit. Le portage était également compliqué car comme elle refusait le contact, elle se mettait en hyper extension, les poings fermés. Sans parler de son absence de sourires, et d'intérêt pour sa sœur aîné. J'en ai parlé à son pédiatre, qui bien qu'il ne remettait pas en doute nos dires n'avait pas de solutions à nous apporter, si ce n'est des séances de kinés. Quant au CMP de notre ville, à part attendre 18 ou 24 mois pour un diagnostic il n'y avait pas grand chose à faire... Attendre... Inconcevable pour moi, et pourtant si une bonne étoile ne m'avait pas orientée vers Madame Laznik et son équipe, je ne sais pas comment j'aurais pu aider Emma à entrer en lien avec nous. 

 

A partir de là, chaque semaine, à partir des 3 mois d'Emma  je suis allée avec elle à Paris pour des séances avec Madame Laznik, l'ostéopathe et la psychomotricienne. Nous venions depuis la Bretagne, pour cette journée intense en stimulations pour Emma, et les progrès grâce à la bienveillance de ces professionnels ont permis à Emma de sortir progressivement de sa bulle.

Nous pouvions enfin être avec elle dans une relation d'échange et de plaisir, elle ne détournait plus son regard.

 

Je n'oublierais évident jamais sa première année de vie, et l'investissement de Madame Laznik et de son équipe envers Emma... Je souhaite vraiment donner ce message d'espoir que la situation à condition de s'investir pour une prise en charge est réversible ! Et qu'il faut agir au plus vite... Afin de ne pas laisser s installer les schémas à risque d'autisme.

Aujourd'hui Emma est une petite qui va bien, qui parle, qui adore jouer et qui est très câline ! Elle a certes besoin d'un petit plus de temps que d'autres  pour s adapter à des nouvelles personnes ou situations, mais cela n'entrave en rien son développement et sa joie de vivre...

Mentions légales

Contact

  • Facebook
  • Instagram